De la crispation à la conciliation?
12,00 €
     
SINTESI
I «Quaderni di Linguistica e Linguaggi specialistici» sono il principale contenitore delle ricerche sviluppate, intorno alle maggiori lingue veicolari dell’Unione, dalla giovane équipe di linguisti della Facoltà di Scienze Politiche dell’Università di Teramo. Ora strumento primamente pedagogico, attraverso la serie “Workbooks”, ora più specificamente approfondimento teorico, attraverso la serie “Indagini”, l(ea)ng(u)a(tgj)es intende essere un’interfaccia tra la ricerca e la didattica attraverso contributi mirati in funzione e alla luce dell’esperienza “sul campo”, nell’ottica di un dialogo e di una circolazione permanenti con le varie cattedre dell’Ateneo e con gli studenti.Pourquoi la France refuse–t–elle de ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires du Conseil de l’Europe qu’elle a pourtant signée le 7 mai 1999? Deux objectifs majeurs régissent ce travail: en amont et en aval de la fameuse décision du Conseil constitutionnel du 15 juin 1999 il s’agit d’expliquer, d’éclaircir ce refus, de raconter une page culturelle, sociale et politique fort controversée; mais il s’agit par ailleurs de construire et faire passer un discours de conciliation, pour que l’on puisse contribuer, un tant soit peu, au dépassement de l’actuelle crispation franco–française en vue d’un dénouement que nous, citoyens européens, espérons heureux. Fernand de Varennes est juriste et professeur de Droit à l’Université Murdoch, en Australie. Il est l’auteur d’une centaine de textes portant sur les droits linguistiques et les droits humains ayant paru dans plus de 25 langues. Il a également contribué aux activités de nombreuses organisations internationales dans ces domaines, dont l’ONU, l’OSCE et le Conseil de l’Europe. Lauréat du Prix Linguapax 2004.Robert Lafont est l’écrivain en langue d’oc d’une œuvre multiple et considérable (poésie, théâtre, roman). Il a donné en français des analyses socio–économiques de la France et de l’Europe qui ont fait date, une œuvre de socio–linguistique et de théorie linguistique (la praxématique) et un ensemble d’études sur la littérature romane médiévale.Katalin Ortutay est maître de conférences au Département d’Études françaises de l’Université de Pannonie à Veszprém (Hongrie). Elle s’occupe principalement de linguistique, de linguistique appliquée et d’histoire du français. Dans ce domaine elle a publié une monographie en 2002, Langue et pouvoir en France, ainsi qu’un certain nombre d’articles.Giovanni Agresti est chercheur en Langue française à la Faculté de Sciences politiques de l’Université de Teramo. Ses intérêts portent sur la langue–culture occitane, l’analyse du discours, les langues de spécialité.
pagine: 196
formato: 17 x 24
ISBN: 978-88-548-1171-3
data pubblicazione: Maggio 2007
editore: Aracne
collana: l(ea)ng(u)a(tgj)es – Serie Indagini | 5
SINTESI
Informativa      Aracneeditrice.it si avvale di cookie, anche di terze parti, per offrirti il migliore servizio possibile. Cliccando 'Accetto' o continuando la navigazione ne acconsenti l'utilizzo. Per saperne di più
Accetto