Luca Merlini


Prof. Luca Merlini, nato a Mendrisio (Svizzera) nel 1952, architetto, professore all’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais. Autore di diversi progetti a Losanna (Interface des transports publics au Flon, ingrandimento in corso della stazione centrale), è anche autore di molti articoli e diversi libri (Les Habitants de la lune, 1999, Le Pays des maisons longues et autres trajectoires, 2010, L'archipel Tschumi, 2014).

Architecte diplômé de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich depuis 1977, Luca Merlini est né en 1952 à Mendrisio (Suisse) et possède les nationalités suisse et française.
Après avoir travaillé à New York et Paris avec Bernard Tschumi, notamment dans le cadre de recherches théoriques sur l’espace et, comme chef de projet pour la conception et réalisation du Parc de la Villette (1980-92), Luca Merlini ouvre en 1985 son propre atelier d’architecture à Lausanne et Paris. Il participe à de nombreux concours. Souvent primé ou mentionné pour des projets combatifs qui marquent un fort « engagement » théorique, il ne passe véritablement à la réalisation qu’une dizaine d’années plus tard, notamment à travers le projet « Ponts-Villes » (interface des transports publics au Flon à Lausanne). Comme si « construire une démarche » avait eu autant d’importance que construire un bâtiment... Ce passage volontairement obligé à travers concepts et méthodes lui a permis, par la suite, de travailler le projet dans toutes ses échelles, dimensionnelles et programmatiques.
Luca Merlini enseigne le projet d’architecture et le projet urbain depuis 1985. D’abord à l’Ecole d’architecture de Genève (85-94) puis à celle de Strasbourg (94-03) et est aujourd’hui Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’architecture de Paris-Malaquais, dont il est membre du Conseil Scientifique. Il est aussi membre du laboratoire de recherche LIAT (laboratoire Infrastructures, architecture, territoire). Auteur de textes critiques parus dans des revues d’architecture, il a notamment publié Les Habitants de la lune (Sens & Tonka ed., 1999), Le pays des maisons longues...et autres trajectoires (Ed. Metispresses, 2010), Indices d’architecture (revue malaquais, 2014).
Textes, projets et réalisations ont paru dans les journaux, revues ou livres suivants : 24heures (Lausanne), NZZ (Zurich), Le Monde (Paris), Le Temps (Genève), AMC (Paris), Arca international (Milano), Archimade (Lausanne), Architecture d’Aujourd’hui (Paris), AS (Lausanne), Archithèse (Zurich), A+U (Tokyo), Casabella (Milano), d’A (Paris), Faces (Genève), Hochparterre (Zurich), Rivista Tecnica (Lugano), Techniques & Architecture (Paris), Tracés (Lausanne), Werk/Bauen und Wohnen (Zurich), « L’Habitation en projets » de Eleb, Châtelet, Mandoul et Prelorenzo, « Balises urbaines » de Boiscuillé (ed. de l’imprimeur), « Modern trains and splendid stations » de M. Thorne (ed. Institute of Art, Chicago), « Architecture in/of motion » de Jos Bosman (NAI Publishers), « Exploring the urban condition » (Editions Actar), «Architecture Expo.02 » (ed. Birkhäuser), « Atlas de l’architecture contemporaine » (Phaidon ed.).
Luca Merlini a tenu de nombreuses conférences sur son travail théorique et construit (Lausanne, Genève, Fribourg, Chur, Burgdorf, La Chaux-de-Fonds, Zurich, Strasbourg, Hyères, Marseille, Paris, Lille, Grenoble, Nantes, Anger, Stuttgart, Québec, Palerme, Cagliari, Venise) et exposé notamment à Neuchâtel, Genève, Berlin, Paris, Rome et Lausanne. Une exposition monographique lui a été consacrée en 2007 à la Villa Noailles à Hyères, montrant les relations entre ses réalisations, son travail d’écriture et ses pratiques de conception, amenant une forte présence du public et des médias (Arte, Libération, L’Arca, Archicrée, Architecture d’Aujourd’hui, La Croix, les Inrocks, Télérama, Neue Zurcher Zeitung).
Informativa      Aracneeditrice.it si avvale di cookie, anche di terze parti, per offrirti il migliore servizio possibile. Cliccando 'Accetto' o continuando la navigazione ne acconsenti l'utilizzo. Per saperne di più
Accetto